Pauline vous parle du Coup de Phil’ !

Coucou bande d’orchidoclastes ! Aujourd’hui, voici un article un peu spécial puisqu’il a été rédigé non pas par moi, mais par une collègue blogueuse, Pauline, du blog Tout est Apprendre ! Dans le cadre d’un échange de “guest post” (des articles d’invités), j’ai écrit pour ses lecteurs, et elle a fait de même pour moi. Si vous êtes curieux-ses, vous pouvez vous rendre ici pour lire le petit quelque chose que j’ai pondu pour son site (ça cause écriture et blagues un peu nulles, autant vous dire que vous ne serez pas trop dépaysés quoi). Allez, je vous laisse en bonne compagnie ! Soyez sages et gentils avec la dame !

Bonjour ! Avant de passer aux choses sérieuses, je tiens à dire merci à Margaux de m’avoir invitée à écrire sur ce blog que je trouve vraiment intéressant et amusant. Oui, oui, j’aime vraiment le ton utilisé et j’ai eu un véritable coup de coeur pour les billets publiés ici. Bref, maintenant, à moi de vous parler, d’abord un peu de moi, puis de philosophie. Moi, c’est Pauline, j’ai 25 ans, je suis belge (détail important pour moi !) et j’écris un blog qui affirme qu’avec du temps, tout s’apprend ! Je dis aussi que la curiosité n’est pas du tout un vilain défaut, et je le pense vraiment. Moi, je suis du genre à vouloir tout apprendre, tout savoir, tout voir, tout lire, tout entendre… Bref, vous saisissez ! Je dois avouer que, parfois, je me sens submergée par toutes ces idées mais j’apprends (j’ai pas d’autre mot en réserve, désolée), à accepter et à vivre avec. Je disais donc que j’écris un blog, et celui ci a quand-même des sujets qui reviennent comme les langues, le dessin (pour ma part, c’est plutôt du gribouillage), l’histoire, le blogging, la culture générale et un peu ce qui concerne la déficience visuelle, puisque je nage en plein dedans ! Mais il y aura aussi du contenu sur la musique, la cuisine et encore bien d’autres choses, je vous le promets ! Par contre, je ne parle pas philo (pas taper…). Une prof à la fac m’en a carrément dégoutée, et du coup, et bien… Je m’y intéresse beaucoup moins ! Mais je pense que ça va changer, à partir de maintenant.

Je me suis un moment posé la question suivante : « Que vais-je bien pouvoir écrire ? je ne suis pas du tout experte en philo, moi ! » et le réponse ne tarda pas, je serai la novice qui écrit pour des novices, mais intéressés, ne l’oublions pas. Si vous parcourez les onglets de ce blog, vous verrez que Margaux propose brièvement des chaînes Youtube qu’elle affectionne (dans l’onglet « Bonnes adresses », pour être précise). Je vais, dans cet article, en détailler une que j’ai regardée avec les yeux de l’innocence et avec ma curiosité naturelle. j’ai choisi Le coup de Phil ! Voici ce que Margaux en dit :

Non, le jeune homme qui gère cette chaîne Youtube ne s’appelle PAS Philippe ! Agréable jeu de mot (vous savez comme j’aime les jeux de mots…) entre “coup de fil” et “philosophie”, le coup de Phil’ aborde une thèse ou un courant de pensée philosophique (en versant parfois dans la psycho !) dans chaque vidéo. Cyrus North, le créateur de la chaîne, a un don certain pour rendre claires les choses les plus obscures. En plus, c’est drôle. Genre vraiment. Pratique pour réviser le bac ou les partiels en gloussant bêtement devant son pc ! (Non non, ce n’est pas du vécu, je ne vois pas de quoi vous parlez…) Et puis le garçon a l’air fort sympathique. Un peu le pote drôle et cultivé qu’on rêve d’avoir sous le coude pour nous expliquer ce qu’on a pas compris tout seul !

Et voici ce que j’en dis !

  • Les pour :

Tout d’abord, le look de Cyrus, le créateur, le rend sympa aux yeux du public, je trouve. Il est dynamique, agréable à écouter même s’il parle archi vite, parfois, quand-même ! Les vidéos sont courtes mais claires et denses, les montages de musique et/ou images de films (ou autres) sont sympas, on voit qu’il y a de la recherche sur le plan des références. J’aime aussi la présence de personnages récurrents (toujours interprétés par Cyrus luimême) qui donnent une impression de série télévisée. C’est agréable, on a un sentiment d’évolution. Bref : pour moi, ça marche !

  • Les contre :

Je n’aime pas toujours l’humour utilisé, parfois grossier (je ne suis pas prude du tout mais trop de graveleux, tue le graveleux…), parfois un peu exagéré et j’ai parfois l’impression d’être prise pour une idiote (comme dans l’épisode un avec Platon). Mais ça ne m’a pas rebutée, hein ! Je le dit parce que je l’ai ressenti, pas pour que vous refusiez de cliquer sur les liens des vidéos qui en valent vraiment la peine.

  • Mes vidéos préférées ?

J’ai bien aimé l’épisode sur l’Existentialisme de Sartre :

Mais aussi celui sur l’épicurisme d’Épicure !

J’ai aussi eu un plus que gros coup de cœur pour le Draw My life de Platon, réalisé en collaboration avec DrNozman, son « ami qui dessine super bien ». j’ai trouvé l’humour recherché, les références et clins d’oeil forts sympathiques ! J’ai même souri plusieurs fois. Bref, j’ai envie de dire merci, Margaux, pour cette découverte originale, utile et ludique que moi, la novice en philo, j’ai pu faire grâce à toi ! J’en ai appris un peu plus sur des sujets qui me paraissaient obscurs et j’ai aimé ça. Mais bon, moi, vu le titre de mon blog, c’est normal…

Allez, au plaisir !

Advertisements

Je veux comprendre… L’EPICURISME D’EPICURE feat. Baloo

Note : l’Épicurisme est un courant philosophique qui a rassemblé une multitude de penseurs, comme Lucrèce, pour n’en citer qu’un. Toutefois pour cet article, j’ai choisi de me concentrer sur son créateur, Épicure lui-même. Enjoy !


« Salut bande de rodomonts ne manquant pas de sémillance ! Aujourd’hui, nous allons parler d’Épicure !
– Oh non, j’ai horreur des aiguilles ! »

D’Épicure… des piqûres… pardon.

L’Épicurisme tient son nom de son créateur, Épicure (341-270 AV. J.-C). Épicure a vécu à une époque où la philosophie grecque était déjà à son apogée, puisqu’il est arrivé après Platon et Aristote. Mais ce n’est pas pour autant que le jeunot arrive après la bataille !
La philosophie Épicurienne est axée sur l’idée que la paix de l’esprit et la tranquillité sont le but de l’existence et composent le bonheur. Il nomme cela « ataraxie » (du grec αταραξία / ataraxia, qui signifie « absence de trouble »).
Il faut savoir que l’Épicurisme est la toute première philosophie hédoniste ! Et l’hédonisme, c’est considérer que le plaisir est le but de l’existence. Toutefois, cet hédonisme épicurien reste très modéré. On va voir pourquoi !

L’Épicurisme considère que la philosophie est un moyen de mieux vivre, à tel point qu’Épicure la compare à un remède. Ce courant de pensée a pour objectif de dissiper les « terreurs de l’esprit » : la peur des dieux, de la mort, de la douleur… en gros, rejeter tout ce qui nous cause du soucis !

La philosophie Épicurienne que nous allons découvrir dans cet article est en grande partie dictée dans une lettre d’Épicure, la Lettre à Ménécée.
C’est bon, vous êtes prêts ? C’est parti !

Continue reading