Liebster Award

Aloha ! Voici un article un peu spécial, pour vous faire patienter avant le prochain « Je veux comprendre » qui portera sur… non, je vais vous laisser la surprise ! (Oui, je suis d’une cruauté sans nom. Je sais.)

Ibidou, la gentille personne à la tête du blog du même nom (clique ici pour accéder au bonheur) m’a nominée au questionnaire nommé « Liebster Award ». Je devrais normalement nominer onze blogueurs/euses moi aussi, mais comme je ne connais personne, je ne vais pas le faire. J’SUIS UNE REBELLE WESH.
J’ai toujours aimé ce genre de questionnaire, du coup je suis carrément jouasse que ça m’arrive. Merci Ibidou ! D’habitude les gens trouvent ça relou, mais moi je suis ravie, je trouve ça rigolo 8D

Continue reading

Advertisements

Je veux comprendre… LA MORALE SELON KANT feat. LE SEIGNEUR DES ANNEAUX

Salut, bande de pantophiles ! Trêve d’acagnardage, on va aborder un thème qui va vous éplapourdir.

Et oui, on parle « encore » de Kant ! Allez-y, cachez votre joie. Oui je vous juge. Sans remord. Pour la forme, on va faire un petit rappel des infos pratiques ! Emmanuel Kant (ou Manu, je le rappelle) a vécu au XVIIIe siècle (1724-1804), dans la Prusse Orientale, à Königsberg plus précisément. C’est un philosophe très influent, qui a mis en place tout un système, mais aujourd’hui on va se concentrer sur sa morale !
Il s’agit d’une morale dite déontologique, autrement dit une morale du devoir. Kant soutient que nos actions sont dictées non pas par l’intérêt (j’accepte de ne pas scalper ma voisine parce que j’ai peur d’aller en prison), mais par le devoir. Nous agissons d’une telle manière car nous le devons. Ce n’est pas la loi qui décide ce qui est moral ou non, et il arrive même que la loi juridique soit immorale selon les critères de Kant ! Voilà qui promet.

Je vous préviens direct, on va parler du Seigneur des Anneaux, l’œuvre magistrale du tout aussi génial J.R.R. Tolkien, et la trilogie fantastique du tout autant badass Peter Jackson. Ça va spoiler sévère. Si vous ne connaissez pas l’histoire, vous pouvez écouter ce jeune chanteur talentueux, qui la résume en 99 secondes. C’est gratuit, c’est cadeau. Mais sérieux… si vous n’avez pas vu les films, qu’est-ce que vous attendez ?! Arrêtez de lire cet article tout de suite et allez les voir. Allez, hop. Je ne me vexerai pas, vous savez. C’est juste une question de priorités.

Continue reading

“OIDIA” n°2 : LES ÉTRANGETÉS DE L’EXTREME

On poursuit notre découverte des vies des philosophes illustres par un numéro guilleret ! Cette fois-ci, on quitte le domaine des morts ridicules pour rentrer de plein fouet dans celui des étrangetés de l’extrême. Au programme : l’ancêtre de Brigitte Bardot, un combat de boxe du troisième âge, le plus grand troll de l’Antiquité, et de vilains cauchemars. Du bonheur en barre.

Continue reading

After the Dark : navet ou film de génie ?

Aujourd’hui, petit moment détente avec un film trop peu connu selon moi ! Accrochez-vous les cocos, on va parler d’After the Dark.
Sorti en 2013 avec pour titre original The Philosophers (titre qui est bien mieux adapté au film et à ce qu’il veut faire passer selon moi), After the Dark est un “petit” film qui je crois n’a pas trop fait parler de lui. Pour tomber dessus, il faut vraiment le vouloir ! (Ou taper “film + philosophie” en mots clés dans Google. Aussi.)

Synopsis : Dans une école internationale à Djakarta (Indonésie), un professeur de philosophie propose une expérience de pensée à ses élèves. Dix d’entre eux sont désignés pour intégrer un bunker et élaborer une stratégie pour sauvegarder la race humaine en cas de désastre nucléaire. (Ambiance.)

Continue reading

Je veux comprendre… LA FINALITE DE L’HISTOIRE SELON KANT feat. Star Wars

(Et entre nous, c’est juste le meilleur mélange du monde. Je ne tolérerai aucune objection, sachez-le.)


Voilà, maintenant que vous êtes bien nostalgiques, on peut passer aux choses sérieuses. Ne me remerciez pas. Henri Dès, pour toujours dans nos cœurs.

Emmanuel Kant (1724-1804) est né au XVIIIe siècle à Königsberg (dans l’ancienne Prusse Orientale, qui est aujourd’hui en Russie). En plus d’être le penseur préféré de Philosopuella (nota bene : la rédaction se désolidarise complètement de toutes les déclarations d’amour gênantes que pourrait comporter cet article), c’est l’un des plus grand philosophes qui ait jamais existé. Pour vous donner une idée, Manu (ça va, on est entre nous) a tellement touché à tout que sa philosophie est très complète : de l’Art à la morale, en passant par la théorie de la connaissance et le bonheur, Manu est un vrai couteau-suisse. (De nos jours, il est rare qu’un philosophe ait un réel « système » lui permettant d’avoir un avis sur tout : les penseurs se concentrent désormais sur un sujet en particulier.) Manu est tellement influent qu’on va jusqu’à dire qu’il y a un « avant » Kant et un « après » Kant. C’est la classe ! Nous aurons sans doute l’occasion de nous pencher davantage sur le personnage et sur le reste de ses thèses, mais aujourd’hui nous allons nous intéresser à sa philosophie de l’histoire ! Celle-ci est développée dans l’Idée d’une histoire universelle d’un point de vue cosmopolitique (oui ils aimaient bien les titres à rallonge à l’époque!). Et nous allons le voir, la thèse de Kant est que la fin de l’histoire est une fin de la nature. La fin dans le sens « le but » (pensez à l’expression « arriver à ses fins »), pas comme « la fin du monde », gros malin !

Continue reading

“Des Fists et des Lettres” : vous ne verrez plus la littérature de la même manière.

Vous en avez assez de ces t-shirts classiques et ennuyeux que Kiabi, H&M, et Zara vous proposent ? Marre de ces dessins fades et sans caractère, qui ne parviennent pas à refléter qui vous êtes réellement ? C’est que vous ne connaissez pas les motifs des Fists et des Lettres. Les créateurs du site s’amusent (enfin non, on en sait rien, mais si je le faisais, je trouverais ça drôle alors bon) à trouver des jeux de mots graveleux à partir de noms d’écrivains, philosophes, scientifiques ou compositeurs célèbres. Je reconnais qu’au début, j’étais un peu sceptique… et puis j’ai compris le potentiel de la chose. Et ma vie a changé.


Tu nous avais caché ça, René.

Ambiance rebelle, tavu.

Continue reading

Je veux comprendre… LE CONTRAT SOCIAL DE HOBBES feat. Hunger Games

Salut petits paltoquets ! Aujourd’hui, on va s’enjailler avec un vieux monsieur qui peut pourtant paraître un peu rasoir à première vue. Peu me chaut de savoir si cette idée vous comble de bonheur ou non, moi je vous le dis : Hobbes est dans le game, et on ne peut pas passer à côté. Malgré ses positions pour le moins… radicales, l’intelligence du bonhomme est telle que l’on ne peut qu’admirer la rigueur de son raisonnement et de son argumentation. Et puis citer du Hobbes dans un dîner au moment où tout le monde critique les politiciens véreux et refont le monde avec des « et si… » pleins d’amertume, c’est toujours la classe. Lisez cet article et votre vie sociale vous remerciera pour ça, vous verrez.

C’est tout bon mes cocos ? Alors on passe à l’intro !

Thomas Hobbes (1588-1679) est un philosophe anglais ayant vécu au XVIIe siècle, pendant la guerre civile qui a secouée l’Angleterre. Cet élément contextuel est important pour la suite, alors gardez-le dans un coin de votre tête !

Continue reading