OIDIA n°3 : Spéciale Emmanuel Kant

Vous savez combien j’aime Kant. Je ne pense pas qu’il soit utile ou nécessaire de le rappeler.
Et j’ai remarqué que nombre d’entre vous l’appréciaient également ! C’est pourquoi je me suis dit qu’il serait rigolo et intéressant de partager quelques anecdotes à son sujet. Il y en a un paquet, et largement de quoi faire une édition spéciale ! Parce que figurez-vous que Kant, c’est peut-être l’un des plus grands philosophes, mais c’est aussi un homme, avec ses manies, ses bêtises, sa fraîcheur, son croquant.

EMMANUEL & LE PORTE-JARRETELLES

On attaque fort avec une anecdote assez improbable. Quand on vous dit « Kant », vous pensez aussitôt à « idéalisme transcendantal », mais certainement pas à « porte-jarretelle ». Pourtant, c’est lui qui l’ inventé. Oui oui. Ce n’est pas une blague. Kant. A. Inventé. Le. Porte-jarretelle. Toutefois ce n’est pas du tout dans une optique sensuelle ou aguicheuse. Ce serait même plutôt le contraire. Au XVIIIe siècle, les hommes portaient eux aussi des jarretelles, et Kant ne faisait pas exception ! Cependant le système de l’époque n’était pas très bien construit : le tissu était maintenu en place par un ruban accroché autour de la cuisse, mais pour s’assurer qu’il tienne bien, il fallait le serrer fort. Et quand on serrait fort, le sang circulait mal. En plus de ne pas être très agréable, ça impliquait des problèmes pour réfléchir vite et bien (le cerveau était moins bien irrigué, j’imagine…). N’appréciant pas d’être ainsi ralenti dans ses phases de méditation, Kant a décidé que ça allait bien comme ça et il a mis au point le porte-jarretelle, avec un système de ressorts très complexe.

L’HORLOGE DE KÖNIGSBERG

Dans le même registre, il y a une anecdote fameuse, que vous avez sans doute déjà entendue quelque part ! Chaque jour, tous les après-midis, à cinq heures pétantes, le philosophe quittait son nid douillet pour partir se balader dans le village de Königsberg. On dit même que ses voisins réglaient leurs montres et leurs horloges en fonction du passage de Kant : ils savaient qu’il était cinq heures en le voyant passer dans la rue… La légende veut qu’il ait failli à cette routine à seulement deux reprises : pour acheter l’Émile de Rousseau, et pour devancer le facteur qui apportait des nouvelles de la Révolution Française.

 

LE MOUSQUETAIRE RATE

Kant est le dernier à avoir porté l’arme blanche : il se trouvait toujours une épée à sa hanche. Très digne en jarretelles et lame à la ceinture, son élégance équivalait sa droiture. Mais un jour le philosophe se trouva bien embêté, lorsque par un passant belliqueux il fut défié et réalisa que l’épée il ne savait point manier !

Dépité, mortifié et rougissant, Kant se hâta d’expliquer la chose au manant. Mais en voyant le teint du bonhomme pâlir, l’adversaire eut tôt fait d’éclater de rire. Tous deux oublièrent de la dispute la raison et c’est ainsi que s’acheva la confrontation, par une bonne et franche discussion.

Le philosophe put donc retourner se promener, car déjà sonnaient les dix-sept coups en haut du clocher.

Publicités

6 réflexions sur “OIDIA n°3 : Spéciale Emmanuel Kant

  1. Bon Dieu naooon!!!!
    Tu m’as pété le ventre et je ramasse actuellement mon dîner et mes reins (ce qu’il en reste) avec deux cuillères. Je demande dédommagement: un porte-jarretelles.
    Je l’avoue, je l’assume. Comme Kant et sa rapière. J’ai imaginé des trucs filthy. Kant en porte-jarretelles, et tu disais que la philo c’était pas sexy ! è_é
    On lui doit beaucoup à Manu (genre des temples).
    Mais par contre c’était pas Du Contrat Social plutôt qu’il était allé se procurer ?

    Il y a un livre qui parle de la vie de Kant et on y retrouve toutes les anecdotes (la technique du cocon avec une couette, la rose surprise etc). Bref Kant c’est mieux que Chuck Norris.
    God bless Manu’. *3*

    J'aime

    1. Haha, désolée ! Oui bon, la philo est pas sexy hormis les jarretelles de Kant, on va dire ! (Si on trouve les jarretelles sexy… ce qui n’est pas le cas de tout le monde ! Mais heu on s’éloigne du sujet là !)
      Ah moi dans mes sources (comme ce lien : http://www.carnetsnord.fr/fichiers/bonnes-feuilles/9782355360084_1244623923.pdf ) c’est bien l’Emile qu’il était occupé à lire ! Je ne connais pas l’anecdote de la rose surprise ! C’est quoi ?
      Moi le livre auquel je me réfère pour les anecdotes c’est « le philosophe sort à 5 heures » (ref à Manu haha la classe). C’est trop génial comme bouquin !

      J'aime

      1. J’arriverai jamais à m’y faire pour l’histoire du porte-jaretelle. Kant…

        Ah si effectivement, eux ils parlent de l’Emile. Non j’ai pensé au Contrat Social parce-que bon j’avais lu que c’était le CS qu’il s’ était procuré, quelque part, mais surtout parce qu’il me semblait qu’il avait lu ce livre parce qu’il s’ intéressait de près à la Révolution Française et qu’il admirait Rousseau (être admiré par Kant c’est pas rien).
        Mais vu la qualité des infos il se peut très bien aussi que ça soit l’Emile. Et qu’il ait eu le CS autrement. Il lisait beaucoup (meci Amazone).
        Alors l’anecdote de la rose… je vais te la conter en privé (pour si tu veux la reprendre pour ton prochain OIDIA et aussi parce-que c’est dur d’écrire sur le téléphone<-tout ce que j'ai).

        Ah bon? *-* Je suis allée voir un résumé au pif et ça à l'air grave bien effectivement. Je pourrai me le procurer si je réussi à économiser un peu, ça m'intéresse (et c'est bientôt mon anniv). :3

        J'aime

  2. Ah ben écoute, ce bouquin c’est un investissement ! Ca délasse bien en période de partiels, pour se reposer la tête au milieu des révisions ! C’est un peu petit, mais quelque part c’est un peu une vengeance personnelle contre tous ces vieux schnocks sur lesquels tu t’arraches les cheveux :p Savoir qu’ils étaient incapables d’inviter une fille à danser, ou qu’ils ne savaient pas nager, c’est assez rigolo !
    Oui en effet, Kant admirait beaucoup Rousseau (c’est vrai que c’est la classe pour Jean-Jacques :p) ! Je crois qu’avec David Hume, c’est le penseur qui l’a le plus influencé/réveillé.

    J'aime

  3. Omg un live plein de perles. Tu l’avais eu pour combien? Avec mes bouquins monumentales d’Histoire de l’Art j’en aurai besoin xD je sens d’avance la saturation.
    Et oui mdr c’est une belle petite vengeance, eux qui faisaient toujours les gros malins.

    Ca me fait penser à ce pauvre Hume qui avait emmené Rousseau chez lui (va savoir pourquoi..) mais qui s’était embrouillé avec. ‘n’* En fait beaucoup de monde (mis à par Voltaire) devait aimer Rousseau (ou aurait pu pour ceux qui l’ont précédés). Oo

    J'aime

    1. Haha ! Oui en fait Rousseau avec quelques « PETITS » problèmes au niveau de la censure, du coup il a du fuir le pays pour se faire discret quelques temps, et Hume lui a gentiment proposé de le rejoindre en Ecosse, pour lui faire visiter. Donc ils vont dans une auberge, le soir arrive, Rousseau monte se coucher mais Hume reste dans la grande salle en bas pour discuter avec les autres clients et les responsables de l’établissement. Rousseau a bêtement cru que Hume profitait de son absence pour dire du mal sur son dos… un peu parano le Jean-Jacques ^^ Le lendemain, Rousseau lui a dit ses quatre vérités mais Hume a démenti, mais Rousseau n’a rien voulu comprendre ! Du coup ils se sont fâchés pour ça, et des amis à eux ont essayé de les réconcilier par lettres (je crois que tu peux trouver leur correspondance sur internet). C’est n’importe quoi ! Pire que des gosses de maternelle ! Halala !

      Sinon le livre, j’avais du l’acheter d’occasion sur Amazon pour une dizaine d’euros il me semble, un peu moins ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s